#42 : Au lit ! (Nailstorming inside)

Bonjour tout le monde !

J’espère que votre début d’été se passe bien, que vous soyez en vacances ou pas, ce beau temps est appréciable, non ?

Aujourd’hui,  je reviens avec une nouvelle manucure et je vais vous parler de quelque chose qui n’a rien avoir avec le nail art.

Si vous me suivez déjà, vous savez sans doute que je viens de déménager. On est vraiment heureux de notre nouvel appart où on a enfin un peu d’espace et entre autre, une chambre rien qu’à nous. En effet, depuis presque 5 ans, nous vivions dans un T2, il n’y avait qu’une chambre qui était occupée par notre fils. Nous avons donc du acheter un lit et autant vous dire qu’après 5 ans à dormir sur un clic-clac dans le salon, on s’est vraiment fait plaisir lors de l’achat de notre nouvelle literie !

Après plusieurs recherches sur Internet et en magasin, nous avons finalement opté pour un matelas Tediber. On avait vu au journal de M6 un reportage sur la société il y a quelques mois et on s’était dit que le concept avait l’air sympa. Le matelas est comprimé et roulé ce qui lui permet d’être livré dans un carton (et en vélo si vous habitez Paris !).
Il y a plusieurs tailles et la composition est toujours la même : une couche de mousse polyuréthane, une de mousse à mémoire de forme et une de latex; le tout étant sensé être LA combinaison parfaite pour un matelas au confort optimal. Ils en sont sûrs au point de nous permettre de l’essayer pendant 100 nuits et de le retourner si on n’est pas convaincus !
Tediber nous assure que son matelas est génial, les prix au taquet et ils proposent un programme de parrainage, si vous connaissez quelqu’un qui a craqué avant vous, il peut vous donner son code avantage et vous faire bénéficier de 50 € de réduction. Sachant qu’on lorgnait sur le plus grand modèle 180×200 cm (et donc le plus cher) on s’est dit que 50€ c’était toujours ça de pris.

Oui mais …

Un beau jour, juste après notre emménagement, je m’arme de mon code avantage et me rend sur le site, bien décidée à passer commande. Et là, ooooh ben mince alors, Tediber a arrêté son programme de parrainage !!! La personne qui m’avait fait bénéficier de son code avantage me confirme qu’elle a reçu un mail de Tediber l’informant de l’arrêt de leur programme de parrainage. Si on avait été prévenus quelques jours avant, j’aurais anticipé ma commande mais là comme ça, du jour au lendemain : tintin !

J’ai donc contacté Tediber via leur page Facebook et on m’a confirmé que désormais il n’y avait plus de code avantage afin que tout le monde achète son matelas au même prix. Mouais … Ah si, il y a un code partenaires, réservé aux professionnels qui commandent plusieurs matelas.

Alors bon, c’est dommage et on est un peu déçus mais bon, le matelas nous plaît quand même donc on le commande en choisissant le paiement en 3 fois sans frais. Ça c’est cool !

J’ai passé commande le 25 juin et choisi d’être livrée le 30.

Oui mais …

Le 30 à 18h30 n’ayant rien vu venir, j’appelle la société mais je m‘en doutais en voyant l‘heure, les bureaux sont fermés. Je décide donc d’envoyer un nouveau message à l’équipe de Tediber pour savoir de quoi il retourne parce que rien n’apparaît sur le lien de suivi. Hyper réactive, j’ai eu une réponse d’Anne avant 20h qui me disait qu’elle n’avait aucune information du livreur qui préviendrait ou expliquerait ce retard et qu’elle va faire le nécessaire pour me répondre. Je suis rassurée mais encore une fois un peu déçue, une nuit de plus sur le clic-clac …

Nous avons finalement reçu notre matelas le 1er juillet un peu avant 10h et à 10h00 pile, Anne m’a recontacté pour que je lui confirme qu’on avait bien reçu le colis et s’excuser de ce retard de livraison, ce que le livreur n’a pas eu la décence de faire ; mais il a aidé Monsieur a monté le carton qui pèse quand même 40 kg donc bon ^^
Il est enfin là ! Ce nouveau matelas tant espéré alors sitôt arrivé, sitôt déballé !

8
2 ours à la maison ^^

Dans le carton on trouve donc un énooorme rouleau, genre méga sushi entouré de plastique !
On le sort et le pose directement sur le sommier.

 

PAUSE ! Ah oui tiens le sommier !

On est allés à Ikea et on a choisi un sommier tapissier à lattes ESPEVAR avec des pieds BURFJORD de 20 cm. Monsieur vous recommande de bien faire attention lors du montage du sommier. Pour un matelas de 180×200 cm, on a en fait 2 sommiers de 90×200 qui sont équipés de bandes velcro pour attacher la housse fournie avec.
Bon, clairement, c’est moi qui vous dit de faire attention au sens de montage parce que Monsieur s’est énervé (d’abord il fait, après il réfléchit, un homme quoi) et il n’avait pas remarqué que les bandes velcro n’étaient pas au même endroit sur les deux sommiers et que donc, on ne peut pas les mettre où on veut comme on veut, ils ont un sens ! Alors je me suis bien marrée mais chéri un peu moins ah ah ah !
Tant qu’on y est, pensez à prendre 8 pieds pour votre lit [4 par sommier 😉 ]
J’ai toujours rêvé d’avoir un lit super haut, comme ça pas de galère pour y monter ou pour en descendre et là c’est bingo : du sol jusqu’au sommet du matelas, il y a 65 cm !!!

On ouvre donc le sachet grâce au petit outil fourni avec le matelas ( ainsi qu’un petit livret de présentation, le tout dans une pochette estampillée Tediber ). Rien de bien compliqué, cependant, pensez à bien placer le matelas avant de le dérouler parce qu’après pour le bouger, bon courage !

Juste après l’ouverture, Tediber fait 20 cm d’épaisseur et quand je suis retournée le voir environ 2h plus tard il avait atteint sa taille définitive soit 24 cm.

 

Première impression :

Le matelas est vraiment hyper hyper doux, c’est même dommage de devoir mettre un drap dessus. Toutefois, si vous voulez dormir directement sur le matelas, rien ne vous en empêche !

Quand on s’assoit au bord du lit, on sent et on voit que le matelas s’affaisse avec notre poids, et c’est normal. Une fois allongés en revanche, on a l’impression que rien ne bouge et on est très à l’aise, le matelas s’adapte à nos courbes, c’est tout de suite très plaisant. L’accueil est souple, moelleux et le maintien bien ferme sans être dur, ce serait comme un petit bidou qui cacherait des abdos de folie xD

Coté design, c’est parfait : le matelas en lui même avec ses couleurs simples , élégantes et sobres; le carton avec la trombine du nounours et le livret à l’image du site, très bien conçu lui aussi.

Première nuit : 

On a de la place ! 180×200 cm, c’est grand et même avec nos physiques de rêve (ahem ^^) , on ne se gêne pas, chacun est vraiment à l’aise et cherry on the cake, on ne sent pas l’autre bouger ! En revanche, on l’entend toujours ronfler (n’est-ce pas my love ?). On s’y est bien senti tout de suite et on a tous les deux vraiment bien dormi même si au réveil Monsieur a eu mal en haut du dos et moi aux lombaires. Ceci dit, tout le monde sait que quand on change de literie, on peut ressentir quelques douleurs le temps que le corps prenne ses marques. Malgré ces douleurs, aucun mal à se lever le matin et ça c’est parce qu’on culmine à 65cm du sol ah ah !!!

Bilan de notre première nuit : On est vraiment très contents de notre achat, cette première nuit a été satisfaisante mais pas parfaite.

Une vingtaine de nuits plus tard : on commence à vraiment bien prendre nos marques et c’est un réel plaisir d’aller se coucher. On y dort très très bien sur ce matelas et même si on ressent encore quelques petites douleurs dorsales on ne perd pas espoir de les voir disparaître bientôt !

C’est tout pour cette « revue », je pense la mettre à jour de temps en temps pour vous faire part de la manière dont les choses évoluent. Passons maintenant au nail art !

**********************

Cette semaine le thème du Nailstorming était « Faîtes deviner une marque » et on devait donc représenter une marque connue. Vous l’aurez compris, j’ai préféré m’inspirer de mon nouveau matelas et mettre en lumière une marque encore assez discrète.

J’ai tout simplement représenté les différentes parties de la housse du matelas Tediber. Ah oui, j’ai oublié de vous dire, le matelas est entièrement déhoussable, ce qui permet de passer la housse à la machine !

Sur l’auriculaire et la moitié de l’annulaire j’ai représenté le bas du matelas avec en base un vernis beige de Miss Europe (je ne peux pas vous dire son nom, il n’a plus d’étiquette) sur lequel j’ai fait ce qu’on appelle un dry brush avec un autre vernis Miss Europe, le n°12 « gris mat » et un vernis ivoire que je vous ai déjà montré, « look don’t tusk » de Color Club. Le dry brush consiste tout simplement a essuyé le pinceau avant de le poser sur l’ongle, afin qu’il ne garde qu’un minimum de vernis, ce qui donne cet effet brossé.

Sur la deuxième moitié de l’annulaire et le majeur, le très beau « Style cartel » de Essie pour figurer la bande du milieu et sur le majeur, un stamping fermeture éclair avec la plaque « Fermetures 001 » de Chez Delaney, « Blue Pearl » de Konad pour le zip et « Canary Islands » de Laura Clauvi pour la tirette, oui parce que la tirette du matelas est jaune ^^

Pour l’index et le pouce, encore « Look don’t tusk » recouvert du n°13 de la gamme French Manucure de Bell pour obtenir un fini un peu plus blanc. Ensuite, j’ai attendu que le vernis sèche mais pas totalement et j’y ai fait des petits trous avec la pointe d’un bâton de buis et ainsi imiter au mieux la couche supérieure du matelas, teeeeellement douce ! Si ça vous intéresse, la matière utilisée pour cette couche est un tissu stretch Tencel faite à partir de pulpe de bois et qui est normalement utilisée pour les matelas des bébés !

Sur l’annulaire et l’index j’ai pris un pinceau de détail et de la peinture acrylique bleue pour faire les coutures. J’ai ensuite top coaté le tout avec le nouveau top coat de Rimmel « Super Gel » ultra brillant mais qui a tendance à craqueler après quelques jours.

J’espère que cet article inhabituel vous aura tout de même plu et que vous aurez eu le courage d’en venir à bout !

Connaisez-vous Tediber ? Avez-vous déjà commandé un matelas sur Internet ? Si vous êtes curieux et/ou intéressé, rendez-vous sur https://www.tediber.com/ pour plus d’informations !

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, questions, expériences …

@ bientôt.

Votre nailting-pote,

Chloé 😉
P.S. : en bonus, je vous présente Pedro, la parure sur laquelle j’ai craqué pour cet été. Si ça vous intéresse, vous pouvez la retrouver sur Eminza.

Publicités

2 réflexions sur “#42 : Au lit ! (Nailstorming inside)

    1. Hou la la ! Ton commentaire date d’il y a 25 jours … nan ça va je suis pas à la bourre ! et comme ça rime, tu me pardonnes ?
      Oui je connais Bruno mais c’est allemand me semble-t-il alors j’ai préféré acheter local ah ah ah !
      Moi aussi j’aime beaucoup ma parure, c’est un peu comme les vernis, j’en aurai jamais assez mais ça prend plus de place !
      Gros bisous et merci pour ton gentil commentaire ma jolie Julie ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s