#57 : nail arts de Noël et avenir du blog.

Bonjour tout le monde !

Avant de commencer cet article, je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année !

Je n’ai pas été très présente au mois de décembre, notamment à cause d’une très méchante trachéite qui nous a bien affaiblis mes hommes et moi. On a mis pas mal de temps à s’en remettre et si j’arrivais à trouver de la force et du courage pour faire un nail art de temps à autre, écrire un article était au-dessus de mes moyens. Si vous me suivez sur Instagram, vous les avez déjà vus (sauf un inédit ^^).
Je vais débuter cette année en rattrapant mon retard. Voici donc les nail art du mois de décembre !!!

Le Nailstorming du 11 décembre avait pour thème « doré adoré ». Pour coller à l’ambiance de Noël, j’ai voulu associer le doré à un beau rouge.

Basecoat Sinful Colors / Berry and Bright, Color Club / Shiny Gold et Sunrise, Jolifin (stamping) / XW10, Nfu-Oh / Sèche vite, Seche. Plaque divers 009 et tampon transparent rouge métallique, Chez Delaney.

Le 18, le thème était « C’est l’hiver » et là, j’ai suivi un chemin très original : un bleu glacier avec des paillettes et un stamping blanc. Jamais vu, hein ?

9c

n°243 « Flocons », LM cosmetic / petites paillettes bleues / grosses paillettes argentées MoYou / Plaques néejolie BP-01 et Bundle Monster BM XL27 (pouce) / Vernis stamping « white », Konad / Sèche vite. Pour le majeur, base blanche + 2 couches du Soft Touch Satin 01, Bellaoggi / Vernis paillettes et filaments bleus, VSL.

J’ai ensuite fait un essai de nail art pour Noël qui ne m’a finalement pas plu et qui est passé au dissolvant bien vite :

Basecoat Sinful Colors (pas sur la photo) / vernis noir, Collection / vernis Color Talk Cybr 07, 08 et 12, Frenz Nail / Plaque Noël 002, Chez Delaney / Tampon transparent, Néejolie.

Pour le 25, le thème était évidemment « Joyeux Noël ! » et j’ai eu envie d’assortir mes ongles à mon sapin. J’ai réalisé un dégradé puis un double stamping :

23821

Basecoat Sinful Colors / vernis blanc, Gifi / Soft Touch Satin 01 et 03, Bellaoggi / vernis stamping « black », Konad / vernis stamping « bronze », LM Cosmetic / Sèche vite / Plaques L 030 et BP-121 + tampon transparent et racloir, Néejolie / éponge à dégradé.

J’ai eu le plaisir de recevoir un joli colis de la part d’Aurélie alias Gaigaine, ma meilleure amie depuis le lycée, que je n’ai pas vu depuis loooogntemps ( on devrait y remédier d’ici quelques mois) et qui contenait 3 vernis juste trop trop beaux de chez H&M. Du coup, je les ai associés lors d’un NA sur ma main droite (ben oui, sur la main gauche y’avait le nail art juste au-dessus ^^).

Basecoat, Sinful Colors / Indigo ink, Science fiction et Standing ovation, H&M / Sèche vite / Color Talk Cybr 03, Frenz Nail / tampon transparent, racloir et plaque BP-120, Néejolie.

On a fait le tour des NA de décembre, qui au final a quand même été plutôt productif.
En bonus, je vous montre ce que le père Noël m’a apporté :

Deux livres de Guillaume Musso, un puzzle Disney, le vilain petit canard le plus beau et le plus doux de la planète, deux boîtes pleines à craquer de tout un tas de trucs pour le nail art (surtout des plaques Néejolie) et mes tout premiers vernis Picture Polish.

Je pense revoir ma façon de publier mes nail art. Jusqu’ici, je réalisais un article pour chaque manucure et cela demande énormément de temps, et c’est parfois un frein. On passe déjà pas mal de temps à réaliser un nail art et entre les photos à prendre et à éditer qu’il faut ensuite mettre en ligne, les articles à rédiger puis à partager sur les réseaux sociaux, cela représente une somme de travail assez conséquente pour au final pas grand chose puisque la fréquentation du blog n’augmente pas (au contraire). Peut-être que si je publiais plus fréquemment, j’attirerais plus de monde mais rien n’est moins sûr et puis, dans le fond, ce n’est pas ce qui m’intéresse. Les gens n’ont plus le temps ni/ou l’envie d’aller consulter des blogs et je peux le comprendre. Quand on voit une photo qui nous plaît sur les réseaux sociaux, on la like et c’est tout, moi la première.

Comme j’ai pu en discuter avec ma jolie Julie du blog Vanille et les vernis, je pense qu’inverser le rôle du blog et des réseaux sociaux peut-être une bonne chose.
Je m’explique : à l’origine, j’ai crée le blog puis me suis inscrite sur Facebook et Instagram (Twitter, j’accroche pas) que je voyais comme des soutiens pour faire connaître mon blog et je me rends compte que plus le temps passe, plus j’ai tendance à publier directement sur les réseaux sociaux, sans passer par la case blog.
Je ne dis pas que je veux arrêter le nail art, au contraire, j’ai envie de consacrer plus de temps à faire du nail art et je pense donc « sacrifier » (un peu) le blog. J’aimerais également faire plus de tutos vidéos sur ma chaîne Youtube mais je ne sais pas si je pourrai le faire car là aussi, c’est assez chronophage. Alors peut-être que dorénavant j’adopterais ce style d’article, comme un récapitulatif du mois écoulé, je ne sais pas trop.

Plus que jamais, je vous invite donc à me suivre sur Facebook et Instagram pour ne rien manquer !

@ bientôt … ah bah non … @ un de ces quatre 😉

Votre nailting-pote,
Chloé 😉

Publicités

#42 : Au lit ! (Nailstorming inside)

Bonjour tout le monde !

J’espère que votre début d’été se passe bien, que vous soyez en vacances ou pas, ce beau temps est appréciable, non ?

Aujourd’hui,  je reviens avec une nouvelle manucure et je vais vous parler de quelque chose qui n’a rien avoir avec le nail art.

Si vous me suivez déjà, vous savez sans doute que je viens de déménager. On est vraiment heureux de notre nouvel appart où on a enfin un peu d’espace et entre autre, une chambre rien qu’à nous. En effet, depuis presque 5 ans, nous vivions dans un T2, il n’y avait qu’une chambre qui était occupée par notre fils. Nous avons donc du acheter un lit et autant vous dire qu’après 5 ans à dormir sur un clic-clac dans le salon, on s’est vraiment fait plaisir lors de l’achat de notre nouvelle literie !

Après plusieurs recherches sur Internet et en magasin, nous avons finalement opté pour un matelas Tediber. On avait vu au journal de M6 un reportage sur la société il y a quelques mois et on s’était dit que le concept avait l’air sympa. Le matelas est comprimé et roulé ce qui lui permet d’être livré dans un carton (et en vélo si vous habitez Paris !).
Il y a plusieurs tailles et la composition est toujours la même : une couche de mousse polyuréthane, une de mousse à mémoire de forme et une de latex; le tout étant sensé être LA combinaison parfaite pour un matelas au confort optimal. Ils en sont sûrs au point de nous permettre de l’essayer pendant 100 nuits et de le retourner si on n’est pas convaincus !
Tediber nous assure que son matelas est génial, les prix au taquet et ils proposent un programme de parrainage, si vous connaissez quelqu’un qui a craqué avant vous, il peut vous donner son code avantage et vous faire bénéficier de 50 € de réduction. Sachant qu’on lorgnait sur le plus grand modèle 180×200 cm (et donc le plus cher) on s’est dit que 50€ c’était toujours ça de pris.

Oui mais …

Un beau jour, juste après notre emménagement, je m’arme de mon code avantage et me rend sur le site, bien décidée à passer commande. Et là, ooooh ben mince alors, Tediber a arrêté son programme de parrainage !!! La personne qui m’avait fait bénéficier de son code avantage me confirme qu’elle a reçu un mail de Tediber l’informant de l’arrêt de leur programme de parrainage. Si on avait été prévenus quelques jours avant, j’aurais anticipé ma commande mais là comme ça, du jour au lendemain : tintin !

J’ai donc contacté Tediber via leur page Facebook et on m’a confirmé que désormais il n’y avait plus de code avantage afin que tout le monde achète son matelas au même prix. Mouais … Ah si, il y a un code partenaires, réservé aux professionnels qui commandent plusieurs matelas.

Alors bon, c’est dommage et on est un peu déçus mais bon, le matelas nous plaît quand même donc on le commande en choisissant le paiement en 3 fois sans frais. Ça c’est cool !

J’ai passé commande le 25 juin et choisi d’être livrée le 30.

Oui mais …

Le 30 à 18h30 n’ayant rien vu venir, j’appelle la société mais je m‘en doutais en voyant l‘heure, les bureaux sont fermés. Je décide donc d’envoyer un nouveau message à l’équipe de Tediber pour savoir de quoi il retourne parce que rien n’apparaît sur le lien de suivi. Hyper réactive, j’ai eu une réponse d’Anne avant 20h qui me disait qu’elle n’avait aucune information du livreur qui préviendrait ou expliquerait ce retard et qu’elle va faire le nécessaire pour me répondre. Je suis rassurée mais encore une fois un peu déçue, une nuit de plus sur le clic-clac …

Nous avons finalement reçu notre matelas le 1er juillet un peu avant 10h et à 10h00 pile, Anne m’a recontacté pour que je lui confirme qu’on avait bien reçu le colis et s’excuser de ce retard de livraison, ce que le livreur n’a pas eu la décence de faire ; mais il a aidé Monsieur a monté le carton qui pèse quand même 40 kg donc bon ^^
Il est enfin là ! Ce nouveau matelas tant espéré alors sitôt arrivé, sitôt déballé !

8
2 ours à la maison ^^

Dans le carton on trouve donc un énooorme rouleau, genre méga sushi entouré de plastique !
On le sort et le pose directement sur le sommier.

 

PAUSE ! Ah oui tiens le sommier !

On est allés à Ikea et on a choisi un sommier tapissier à lattes ESPEVAR avec des pieds BURFJORD de 20 cm. Monsieur vous recommande de bien faire attention lors du montage du sommier. Pour un matelas de 180×200 cm, on a en fait 2 sommiers de 90×200 qui sont équipés de bandes velcro pour attacher la housse fournie avec.
Bon, clairement, c’est moi qui vous dit de faire attention au sens de montage parce que Monsieur s’est énervé (d’abord il fait, après il réfléchit, un homme quoi) et il n’avait pas remarqué que les bandes velcro n’étaient pas au même endroit sur les deux sommiers et que donc, on ne peut pas les mettre où on veut comme on veut, ils ont un sens ! Alors je me suis bien marrée mais chéri un peu moins ah ah ah !
Tant qu’on y est, pensez à prendre 8 pieds pour votre lit [4 par sommier 😉 ]
J’ai toujours rêvé d’avoir un lit super haut, comme ça pas de galère pour y monter ou pour en descendre et là c’est bingo : du sol jusqu’au sommet du matelas, il y a 65 cm !!!

On ouvre donc le sachet grâce au petit outil fourni avec le matelas ( ainsi qu’un petit livret de présentation, le tout dans une pochette estampillée Tediber ). Rien de bien compliqué, cependant, pensez à bien placer le matelas avant de le dérouler parce qu’après pour le bouger, bon courage !

Juste après l’ouverture, Tediber fait 20 cm d’épaisseur et quand je suis retournée le voir environ 2h plus tard il avait atteint sa taille définitive soit 24 cm.

 

Première impression :

Le matelas est vraiment hyper hyper doux, c’est même dommage de devoir mettre un drap dessus. Toutefois, si vous voulez dormir directement sur le matelas, rien ne vous en empêche !

Quand on s’assoit au bord du lit, on sent et on voit que le matelas s’affaisse avec notre poids, et c’est normal. Une fois allongés en revanche, on a l’impression que rien ne bouge et on est très à l’aise, le matelas s’adapte à nos courbes, c’est tout de suite très plaisant. L’accueil est souple, moelleux et le maintien bien ferme sans être dur, ce serait comme un petit bidou qui cacherait des abdos de folie xD

Coté design, c’est parfait : le matelas en lui même avec ses couleurs simples , élégantes et sobres; le carton avec la trombine du nounours et le livret à l’image du site, très bien conçu lui aussi.

Première nuit : 

On a de la place ! 180×200 cm, c’est grand et même avec nos physiques de rêve (ahem ^^) , on ne se gêne pas, chacun est vraiment à l’aise et cherry on the cake, on ne sent pas l’autre bouger ! En revanche, on l’entend toujours ronfler (n’est-ce pas my love ?). On s’y est bien senti tout de suite et on a tous les deux vraiment bien dormi même si au réveil Monsieur a eu mal en haut du dos et moi aux lombaires. Ceci dit, tout le monde sait que quand on change de literie, on peut ressentir quelques douleurs le temps que le corps prenne ses marques. Malgré ces douleurs, aucun mal à se lever le matin et ça c’est parce qu’on culmine à 65cm du sol ah ah !!!

Bilan de notre première nuit : On est vraiment très contents de notre achat, cette première nuit a été satisfaisante mais pas parfaite.

Une vingtaine de nuits plus tard : on commence à vraiment bien prendre nos marques et c’est un réel plaisir d’aller se coucher. On y dort très très bien sur ce matelas et même si on ressent encore quelques petites douleurs dorsales on ne perd pas espoir de les voir disparaître bientôt !

C’est tout pour cette « revue », je pense la mettre à jour de temps en temps pour vous faire part de la manière dont les choses évoluent. Passons maintenant au nail art !

**********************

Cette semaine le thème du Nailstorming était « Faîtes deviner une marque » et on devait donc représenter une marque connue. Vous l’aurez compris, j’ai préféré m’inspirer de mon nouveau matelas et mettre en lumière une marque encore assez discrète.

J’ai tout simplement représenté les différentes parties de la housse du matelas Tediber. Ah oui, j’ai oublié de vous dire, le matelas est entièrement déhoussable, ce qui permet de passer la housse à la machine !

Sur l’auriculaire et la moitié de l’annulaire j’ai représenté le bas du matelas avec en base un vernis beige de Miss Europe (je ne peux pas vous dire son nom, il n’a plus d’étiquette) sur lequel j’ai fait ce qu’on appelle un dry brush avec un autre vernis Miss Europe, le n°12 « gris mat » et un vernis ivoire que je vous ai déjà montré, « look don’t tusk » de Color Club. Le dry brush consiste tout simplement a essuyé le pinceau avant de le poser sur l’ongle, afin qu’il ne garde qu’un minimum de vernis, ce qui donne cet effet brossé.

Sur la deuxième moitié de l’annulaire et le majeur, le très beau « Style cartel » de Essie pour figurer la bande du milieu et sur le majeur, un stamping fermeture éclair avec la plaque « Fermetures 001 » de Chez Delaney, « Blue Pearl » de Konad pour le zip et « Canary Islands » de Laura Clauvi pour la tirette, oui parce que la tirette du matelas est jaune ^^

Pour l’index et le pouce, encore « Look don’t tusk » recouvert du n°13 de la gamme French Manucure de Bell pour obtenir un fini un peu plus blanc. Ensuite, j’ai attendu que le vernis sèche mais pas totalement et j’y ai fait des petits trous avec la pointe d’un bâton de buis et ainsi imiter au mieux la couche supérieure du matelas, teeeeellement douce ! Si ça vous intéresse, la matière utilisée pour cette couche est un tissu stretch Tencel faite à partir de pulpe de bois et qui est normalement utilisée pour les matelas des bébés !

Sur l’annulaire et l’index j’ai pris un pinceau de détail et de la peinture acrylique bleue pour faire les coutures. J’ai ensuite top coaté le tout avec le nouveau top coat de Rimmel « Super Gel » ultra brillant mais qui a tendance à craqueler après quelques jours.

J’espère que cet article inhabituel vous aura tout de même plu et que vous aurez eu le courage d’en venir à bout !

Connaisez-vous Tediber ? Avez-vous déjà commandé un matelas sur Internet ? Si vous êtes curieux et/ou intéressé, rendez-vous sur https://www.tediber.com/ pour plus d’informations !

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, questions, expériences …

@ bientôt.

Votre nailting-pote,

Chloé 😉
P.S. : en bonus, je vous présente Pedro, la parure sur laquelle j’ai craqué pour cet été. Si ça vous intéresse, vous pouvez la retrouver sur Eminza.

#31 : Couleur café (Nailstorming inside).

Bonjour tout le monde !

Alors non, ce n’est toujours pas l’article que je vous annonce depuis deux semaines MAIS ma commande a enfin été expédiée et donc, si tout va bien, le prochain sera le bon!

Aujourd’hui, je vous retrouve donc avec ma participation au Nailstorming. En ce dimanche 17 janvier 2016, c’est la journée internationale de la cuisine italienne, qui est donc devenue le sujet de cette semaine.

Je vous explique le cheminement de ma réflexion? Allez, c’est parti, bienvenue dans ma tête ! (faîtes pas gaffe au bazar et aux autres moi ^^).
Alors évidemment tout de suite je me suis dit « pizza », déjà parce que j’avais faim hein, puis quand on te dit « manger-Italie », tout ce que tu vois, c’est une pizza.
Sauf que, je voulais pas d’une pizza sur les doigts. Alors en réfléchissant un peu plus, je me suis dit que l’Italie, c’est aussi le pays du café : cappucino, arabica, moka, espresso, macchiato, moretta, latte, lungo, j’en passe et des meilleurs !
Et puis, y’a un truc chouette avec le café, c’est que c’est un bon support pour la création artistique, c’est même un vrai métier : barista. En plus, ce qu’ils font est parfois similaire à une technique qu’on connaît bien, nous les NPA et qui s’appelle le water marble. Et donc, j’ai fait un stamping. Nan je déconne ! Voici le matériel que j’ai utilisé :

17
Eau déminéralisée, récipient, outil pour dessiner le motif de water marble. Base coat « vitamin power », Silcare/ « Look don’t tusk », Color Club/ « Rhodope » et « Butch Cassidy », LM Cosmetic/ « 204 », Kiko/ Top coat « Seche vite », Seche.

En base, j’ai posé « Look, don’t tusk » de Color Club que j’avais déjà utilisé ici.
Ensuite, avec les vernis « Rhodope » et « Butch Cassidy » deux très jolis marron de LM Cosmetic et le vernis blanc « 204  » de Kiko, j’ai réalisé plusieurs motifs de water marble.
Pour rappel, j’ai fait trois vidéos sur cette technique, vous pouvez les retrouver facilement en cliquant , et encore . (lalala)

Je ne vous réexplique donc pas comment j’ai fait. Après avoir laissé sécher, j’ai « dessiné » une petite tasse blanche sur le majeur. Alors bon, on est d’accord, c’est pas du grand art mais on reconnaît la tasse donc, mission accomplie !

Pour mettre un peu en scène mes photos, je vous ai sorti ma plus jolie tasse, qui m’avait été offerte par mes ami(e)s pour mes 20 ans je crois (je suis même plus sûre, en tout cas, ça date !).

Voici donc le résultat :

Alors qu’en pensez-vous ? Si vous voulez voir les autres participations au Nailstorming, rendez-vous sur la page Facebook dédiée !

Comme d’hab, n’hésitez pas à me donner votre opinion en commentaire et à me suivre sur les réseaux sociaux, d’autant qu’il se pourrait qu’un concours se prépare pour le premier anniversaire du blog, je dis ça, je dis rien …

@ la semaine prochaine !

Votre nailting-pote,
Chloé 😉

#20: Néongles.

Bonjour tout le monde !

Une fois n’est pas coutume, ce dimanche point de Nailstorming. Le thème de cette semaine était « en noir et blanc » parce que bon, depuis le début des beaux jours on fait péter les couleurs et le but était de calmer le jeu.
Sauf que moi, ben non, je veux pas calmer le jeu. On a quoi? 4 peut-être 5 mois de beau temps, et en plus le temps passe plus vite quand il fait beau donc disons 2 ou 3 mois au final (si,si je vous jure) alors mes ongles redeviendront sages plus tard. Pour l’instant, je veux du soleil sur mes ongles, de la couleur plein les yeux et de la joie dans les cœurs !!!
C’est pourquoi j’ai opté pour un nail art avec LES vernis d’été par excellence: les vernis néon. Voici le matériel que j’ai utilisé :

Vernis de g. ,à d.: base coat
Vernis de g. à d.: base coat « vitamin power » ,Silcare/ LOL « Blanc satin », Bys Maquillage/ « Not so mellow yellow » et « Kapow! », Color Club/ Top coat « Sèche vite », Seche/ Vernis stamping noir et top coat spécial stamping, Konad.
Colle PVA/ Tampon et racloir Creative Shop/ Plaque « Rectangles A002  », Chez Delaney/ éponge/ pinceau plat/ plan de travail nail art.

Je voulais faire un dégradé à l’éponge avec deux vernis néon achetés lors de ma dernière commande auprès de mon partenaire Nail Art Boutique, il s’agit de « Kapow! » et « Not so mellow yellow » de Color Club.

Attention ! Astuce !

Le dégradé donne des résultats vraiment sympas mais à nettoyer, bonjour la galère ! Depuis quelques mois, on voit fleurir les tutos nail art où les filles utilisent du latex liquide. Si comme moi, vous avez du mal à en trouver, vous pouvez vous rabattre sur de la colle PVA, qu’on trouve en magasin de loisirs créatifs (j’ai payé 4€95 je crois le bidon de 500 mL). Vous savez, c’est la colle dont on s’est tous servis à l’école quand on était petit, on faisait exprès de s’en mettre plein les doigts pour retirer la pellicule, comme une mue de serpent ou quand on pèle après un coup de soleil (miam miam). Bon ben là on fait la même chose : on s’en met partout autour de l’ongle à l’aide d’un pinceau AVANT de poser ses vernis, on attend bien que ça sèche et on fait ce qu’on a à faire. Quand on a terminé, on a plus qu’à enlever le film de colle ! Je vous garantis que ça diminue grandement le temps de nettoyage !!!

J’ai donc cerné mes ongles de colle puis posé ma base protectrice et une couche de vernis blanc avant de procéder au dégradé. Pour cela, rien de plus simple: une bande de chaque vernis sur une éponge avec laquelle on vient tamponner l’ongle. Je vous l’avais déjà expliqué ici.
On reprend: une bande du rose « Kapow! » et une du jaune « Not so mellow yellow » et on obtient ainsi au milieu une troisième couleur (n’est-ce pas my love ?!), un joli orange !

Premier passage.
Premier passage.
Deuxième passage.
Deuxième passage.

Comme mes ongles sont plutôt longs en ce moment, j’ai comblé les parties restées blanches directement avec les pinceaux des vernis:

Alors bien-sûr, comme à chaque fois, vous pouvez parfaitement vous en tenir à ça. Comme vous avez déjà pu le voir sur les photos précédentes, j’ai choisi d’y associer un stamping.

J’ai appliqué une couche de Sèche vite afin de ne pas trop attendre entre les deux étapes mais aussi pour lisser le dégradé. Ensuite, j’ai tout simplement stampé un motif d’une des toutes nouvelles plaques Chez Delaney avec mon vernis stamping noir Konad, un coup de tampon Creative Shop et voilà !

Pour celles qui connaissent les anciennes plaques Delaney, j’ai trouvé que celle-ci était de meilleure qualité, les designs mieux gravés. Je possède pas mal des anciennes plaques et c’est vrai que sur certains dessins, je n’arrivais jamais à obtenir un résultat parfait. Alors je ne sais pas encore ce que valent les autres plaques qui viennent de sortir, mais celle-ci m’a convaincue !
Bon, là où j’ai fait une boulette c’est que j’ai pas assez attendu avant de passer mon top coat donc ça a un peu bavé … dommage mais j’adore quand même l’ensemble !!! ❤

Alors qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à me donner votre avis et n’oubliez pas de suivre le blog via les réseaux sociaux !   ⇒⇑⇒⇑⇒⇑⇒⇑⇒⇑⇒⇑

Je vous laisse et vous dis @ bientôt.

Votre nailting-pote,
Chloé 😉

Là où j’ai shoppé:

– Plaque « rectangles A002  » : Chez Delaney
– Tampon et racloir Creative Shop : Pshiiit Boutique
– Vernis « Kapow! » et « Not so mellow yellow », Color Club et vernis Konad : Nail Art Boutique (5% de réduction avec le code « nailtingpot5  »)

#18: Romantique ou bling bling, je fais dans la dentelle !

Bonjour tout le monde !

Je vous propose de voir aujourd’hui comment on peut utiliser un motif récurrent en nail art et notamment en stamping: la dentelle. Pour cet article, j’ai choisi une plaque de stamping de chezdelaney.com, la « Dentelle003 » et pour les deux styles de manucure j’ai gardé le même dessin, celui en bas à droite.

Pour la version bling bling, voici le matériel que j’ai utilisé :

Vernis de g. à d.:
Vernis de g. à d.: « Natural nail base coat », OPI/ « Look, don’t tusk », Color Club/ Vernis stamping blanc, Konad/ Top coat spécail stamping, Konad.
Plaque stamping « Dentelle 003  » , Chez Delaney, double tampon XL, racloir et plan de travail Chez Delaney. J’AI OUBLIE LES DECOS !!!

Ici en base, j’ai posé le sublime « Look, don’t tusk » de Color Club, que vous pouvez retrouver en ce moment à prix réduit chez mon partenaire Nail Art Boutique. La couleur est parfaite, un très joli ivoire; côté application, ça reste dans les tons de blanc donc assez compliqué d’obtenir un résultat parfait. Avec 2 ou 3 fines couches, on obtient quand même quelque chose de super sympa :

« Look, don’t tusk » – Color Club

Après avoir bien laissé sécher, je suis passée au stamping. Mon but était de faire en sorte que le motif soit quasiment invisible (de loin en tout cas); qu’au premier abord on voit simplement le vernis et la déco tape à l’oeil et qu’en se rapprochant on découvre la subtilité et la sobriété de la dentelle. Bling bling oui, mais version classy chic ! J’ai donc choisi de stamper en blanc, presque ton sur ton:

Puis pour la décoration, j’ai pas hésité à sortir mes bijoux les plus clinquants: perles, strass et paillettes ! Un petit coup d’œil sur le résultat :

Si vous n’aimez ou n’osez pas, je vous propose une version bien plus soft, à porter tous les jours. Le matériel :

Vernis de g. à d.:
Vernis de g. à d.: « Natural nail base coat », OPI/ « Lycra pro 445 french rose », Rimmel/ vernis stamping blanc, Konad/ Top coat spécial stamping, Konad.
Plaque stamping « Dentelle 003  », Chez Delaney/ double tampon Xl/ racloir et plan de travail nail art, Chez Delaney.

En base, j’ai posé le « Lycra Pro 445 French Rose » de Rimmel, un vernis rose translucide, qui comme son nom l’indique est parfait pour réaliser des french manucures légères et réalistes, il va uniformiser la couleur de l’ongle en gardant quand même un aspect nude, genre « mais oui mes ongles sont naturellement parfaits ! ».
Je l’ai appliqué en deux couches puis j’ai restampé le même motif que sur ma main gauche, toujours avec mon vernis stamping blanc Konad et je l’ai aussi placé de façon à obtenir une french. Voici le résultat :

Pour bien marquer l’opposition des deux styles, je l’ai laissé tel quel, j’aurais presque envie de dire au naturel mais pour le coup, si ça vous paraît un peu trop simple, vous pouvez l’agrémenter par exemple en changeant la couleur du vernis stamping ou en ajoutant la déco que vous voulez; un peu plus ornée, elle peut tout à fait faire l’affaire pour un baptême ou un mariage par exemple. C’est un nail art vraiment tout simple, accessible dès les premiers pas en stamping et que vous pouvez porter en toute occasion.

Alors, qu’en pensez-vous? Laquelle des deux manucures à votre préférence ? N’hésitez pas à me donner votre avis !

Je vous laisse et vous dis @ bientôt.

Votre nailting-pote,
Chloé 😉

Là où j’ai shoppé:

– Double tampon XL, plaque « dentelle 003 », racloir et plan de travail nail art : Chez Delaney

– Vernis « Look, don’t tusk » – Color Club, vernis blanc et top coat stamping – Konad : Nail Art Boutique